L'immobilier à Longjumeau
29 Oct

Protégez-vous contre les risques liés à une exposition à l’amiante si vous faites des travaux dans votre appartement à Longjumeau !

Vous souhaitez acheter un appartement à Longjumeau ? S’il y a des travaux à faire, protégez-vous contre les risques liés à l’inhalation de poussières d’amiante !

Responsable d’environ 2 000 morts par an, l’amiante, pourtant interdit depuis plus de 20 ans, continue de faire des ravages en France avec plus de 2 200 nouveaux cas de cancers déclarés chaque année, dont une partie non négligeable liée à des travaux réalisés sans protection par des particuliers ou des professionnels.

Enfin une appli géolocalise le risque amiante …
L’application mobile gratuite, Géoamiante Public, offre une cartographie du risque amiante aux professionnels comme au grand public. Les résultats s’appuient sur une base de 4 millions de bâtiments référencés (immeubles d’habitations, de bureaux, commerces, maisons individuelles, écoles…). Une recherche, par géolocalisation ou par adresse, permet de savoir si l’immeuble qui abrite l’appartement qui vous intéresse à Longjumeau est susceptible de contenir de l’amiante.

Qui s’expose à une exposition à l’amiante?
• Les travailleurs du bâtiment : actuellement le chef de chantier a pour obligation d’informer ses ouvriers sur la présence d’amiante, cette information peut être négligée. Aujourd’hui n’importe quel intervenant sur un chantier peut librement consulter Géoamiante Public et s’informer sur l’éventuelle présence d’amiante.
• Les bricoleurs du dimanche : non avertis de la présence de matériaux amiantés, ils peuvent par leur intervention libérer des poussières d’amiante au sein d’un logement (perçage de cloison amiantée, ponçage de dalle contenant de l’amiante…). Ces dangers « domestiques » de l’amiante ont d’ailleurs été reconnus par les pouvoirs publics puisqu’une plaquette a été diffusée par le ministère du Logement (Bricolage dans votre logement Attention à l’amiante).
• Les professionnels de l’urgence : devant parfois intervenir sur du destructif, les pompiers sont tout particulièrement concernés lors d’un incendie, car sous l’effet de la chaleur, les plaques fibrociments vont éclater et se diviser en milliers de morceaux. Les fibres libérées peuvent être inhalées si des personnes sont trop proches du bâtiment sans aucune protection adaptée.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée