L'immobilier à Longjumeau
30 Mai

Votre annonce immobilière à Évry profite de la reprise immobilière exceptionnelle !

Vous avez un bien immobilier à vendre ? À la sortie du confinement, les acheteurs sont-ils là ? Oui, rassurez-vous. La reprise immobilière a été exceptionnelle. C’est le moment de faire paraître une annonce immobilière à Évry !

Et du côté des taux, quoi de neuf ?
Les taux du début de mois de mai affichaient une hausse et cette tendance se confirme. Mais elle est infime. Ils sont donc toujours très bas. À titre d’exemple, les partenaires du courtier en crédit, Empruntis, lui ont transmis leurs barèmes en mai et que note-t-il ? Une légère hausse de 20 centimes en moyenne. Dans le détail, sur les 35 taux moyens (5 durées, 7 régions) 33 sont en hausse, un taux est en baisse de 10 centimes et un autre reste inchangé. Sur les 35 taux mini (5 durées, 7 régions), réservés aux meilleurs dossiers, 33 augmentent, un taux reste stable et seulement un taux baisse de 20 centimes. En ce moment, pour tout type de profil, il est possible d’emprunter sur 20 ans à un taux compris entre 1,30% et 1,40% dans toutes les régions de France.

« Les emprunteurs, dans la grande majorité, peuvent compter sur un taux inférieur à 1,50% pour un crédit immobilier sur 20 ans. Les banques comme toute la chaîne du crédit immobilier, souhaitent une relance du marché, mais s’inscrivent dans une démarche de protection des emprunteurs, et évaluent avec attention les risques de contentieux », précise Frank Roullier Directeur Général d’Empruntis. Nos partenaires bancaires sont également soumis au taux d’usure fixé chaque trimestre par la Banque de France. » Il s’agit du taux maximum légal auquel un prêt peut être accordé dans le but de protéger les emprunteurs d’éventuels abus. Les emprunteurs de leur côté sont également désireux de mener à bien dans un futur proche leurs projets immobiliers laissés en suspens pendant le confinement.

Et il ajoute : « Il est toujours difficile de prévoir l’évolution des taux, mais dans ce contexte, nous pouvons penser que les taux de crédits immobiliers ne connaîtront pas d’augmentations importantes dans les prochains mois. », indique notre expert.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée