L'immobilier à Longjumeau
18 Juil

Vente d’appartement à Longjumeau : connaissez-vous les diagnostics obligatoires ?

Vous vendez un appartement situé à Longjumeau ? Vous devrez présenter au vendeur un DDT, dossier des diagnostics techniques obligatoires. Un dossier de diagnostic technique (DDT) doit en effet être annexé à la promesse de vente, ou à défaut à l’acte authentique. Les diagnostics à réaliser dépendent de la nature du bien, de sa date de construction, de sa localisation et de son équipement.

Voici la check-list des diagnostics que vous devrez présenter à vous acquéreur au moment de la signature de la promesse de vente, pour un appartement situé à Longjumeau.

Pour vous exonérer de la garantie des vices cachés, vous devrez fournir :

Le métrage loi Carrez qui donne la surface habitable d’un logement situé en copropriété.

Le contrat de risque d’exposition au plomb qui concerne les biens bâtis avant le 1er janvier 1949.

Le diagnostic amiante portant sur la recherche d’amiante.

Le diagnostic gaz en cas d’installation privative de gaz depuis plus de 15 ans.

Le diagnostic électricité si l’installation électrique date de plus de 15 ans.

Bon à savoir : il n’y a pas d’infestation de termites à Longjumeau, pas besoin donc d’y  faire réaliser un diagnostic termites.

Deux autres documents doivent par ailleurs être intégrés au DDT dans le cas de la vente d’un appartement à Longjumeau, mais uniquement pour information :

Le diagnostic de performance énergétique ou DPE porte sur tout type d’immeuble et informe sur les caractéristiques thermiques (chauffage, production d’eau chaude…) et la consommation d’énergie. Le DPE classe les logements de A à G en fonction de leur consommation d’énergie. Il donne également des valeurs de référence et des recommandations destinées à améliorer la performance énergétique du bien.

L’état des risques naturels et technologiques : les pouvoirs publics considèrent que la commune de Longjumeau est exposée aux risques naturels d’inondation par débordement de l’Yvette.

 

C.B./Bazikpress © Chlorophylle –fotolia.com

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée